Notre compétence au service de l'eau


Caméra thermographique

Thermographie
Thermographie
Thermographie
Thermographie

Selon une étude Planetoscope.com, environ 41,2m³ par seconde d'eau sont perdus en France en raison des fuites dans les canalisations. Afin de réduire et de limiter les coûts et les dommages que peuvent engendrer ce gaspillage, une détection de l'origine des déperditions d'eau est capitale. Ce qui nous amène à découvrir ce qu'on désigne par « inspection thermographique sur canalisation d'eau ». Lorsqu’une fuite d’eau n’est pas visible à l’œil nu et que les techniques de recherche classiques s’avèrent insuffisantes ou inefficaces, les experts ont recourt à d’autres techniques plus sophistiquées comme l’inspection par caméra thermique. Cette technique permet de rechercher les fuites d’eau dans tout type de bâtiment (immeuble, maison, local commercial, etc.) sans réaliser des travaux ni détruire les murs ou le sol.

Appelée communément « thermographie infrarouge » ou « imagerie thermique », l'inspection thermographique est un système ingénieux, innovant et polyvalent dédié au pointage des déficiences thermiques d'un bâtiment, à l'identification des ponts thermiques, à l'exploration des problèmes d'infiltration et d'humidité, à l'indication des défauts d'isolation et, essentiellement, à la recherche et à la localisation de diverses fuites liquides et gazeuses. Comme son nom l'indique, c'est une technologie qui fait intervenir deux paramètres à savoir les images et les températures.

Le principal atout de l’utilisation d’une caméra thermique est de localiser une fuite d’eau de façon précoce. Cette technique permet de réduire les coûts de la réparation, tout en évitant le gaspillage d’eau. De plus, grâce à cette détection précoce, il n’y a aucun risque d’endommager la canalisation. La localisation de fuite d’eau par caméra thermique permet également d’éviter de casser les sols ou murs pour trouver la fuite d’eau. C’est un outil permettant de gagner du temps lors de la recherche de fuite dans les canalisations enterrées.

Pourquoi est utilisée la caméra thermique ?

A l'instar de la méthode électro-acoustique, des colorants comme la rhodamine B et la fluorescéine, de l'inspection vidéo ou de l'intromission de gaz traceur, l'inspection thermographique sur canalisation d'eau est une technique avant-gardiste de détection de fuite dans les réseaux de distribution d'eau potable et/ou d'eau chaude ainsi que d'évacuation des eaux usées, si bien qu'ils soient encastrés dans les murs ou enterrés dans les sols et, qu'ils se trouvent sur des sites privés (habitations individuelles et collectives, industries, …) ou publics (rues, avenues, parcs, …). La caméra d'inspection thermographique permet une inspection thermique en captant le rayonnement, le quantifiant et permettant un diagnostic rapide et non destructif. Cette méthode est utilisée sur les réseaux de chauffage, ou en expertise infiltrations / humidité.

L'inspection thermographique sur canalisation d'eau est une intervention simple qui consiste à surveiller, à étudier et à mesurer image par image, au niveau du sol ou d'un autre support, les valeurs de températures à l'intérieur du réseau. Néanmoins, son exécution requiert le recours au service d'un professionnel qualifié ainsi que l'utilisation d'un instrument adapté, baptisé « caméra thermique ».

Une caméra thermique est une caméra qui ne fait pas que filmer des images. Elle enregistre aussi les rayonnements de type infrarouge, c’est-à-dire les ondes de chaleur, variant en fonction de la température des éléments. Elle enregistre donc l’intensité d’un rayonnement puis la convertit en image visible. Contrairement aux idées reçues, ce type de caméra ne permet pas de voir à travers un obstacle, mais elle reproduit la chaleur de l’élément se trouvant derrière l’obstacle pour indiquer sa présence. Les caméras thermiques sont des outils très puissants dont le fonctionnement s’apparente à la thermographie infrarouge. Elles fonctionnent donc comme un thermographe qui se sert de la chaleur émise par les tissus pour évaluer les différences de température émises par certains corps.

Il existe deux catégories de caméras thermiques : celles dotées d’un capteur infrarouge non refroidi et celles dotées d’un capteur infrarouge refroidi. La première catégorie fonctionne grâce à un capteur qui mesure la variation de la tension ou du courant en fonction de la température. Elle ne nécessite pas une enceinte cryogénique. La seconde catégorie utilise un conteneur refroidi de type cryogénique et un capteur fermé dans une enceinte. Elle a la particularité de fonctionner sans un système de refroidissement. Elles sont généralement utilisées pour le diagnostic et la surveillance de l’état des bâtiments et de leurs canalisations. Elles permettent d’identifier l’origine d’un sinistre très tôt, quel que soit l’endroit qu’il affecte (mur, sol, plafond…), et de le résoudre avant qu’il ne s’aggrave. Ces caméras sont également utilisées dans le cadre de la surveillance des panneaux solaires et des dispositifs de chauffage, et pour la réalisation d’un audit énergétique ou d’une étude thermique.

D'abord, la caméra capte les rayonnements infrarouges envoyés par les tuyaux grâce à une optique. Les informations reçues sont, par la suite, traitées par sa partie électronique et transformées sous forme d'images radiométriques. Ces dernières peuvent être, alors, visualisées sur un écran. Force est de souligner que chaque pixel correspond à une mesure de température et que toute variation de température constatée indiquerait un phénomène critique sur une proportion du secteur examiné. Plus l'amplitude calculée est grande, plus l'anomalie est sérieuse. Dans la pratique, une fuite d'eau est matérialisée par une flaque en substitution au schéma rectiligne du conduit.

Contrairement au thermomètre infrarouge qui est un outil fiable pour relever de façon ponctuelle les températures, la caméra thermique permet d'effectuer une investigation de grande envergure avec une extrême précision et une grande aisance dans un bref délai. Aussi, l'inspection thermographique sur canalisation d'eau permet d'illustrer la situation dans sa globalité ainsi que de diagnostiquer, de situer et de prioriser les problèmes sans qu'il y ait dégradation des surfaces à parcourir. Ce qui permettrait d’éviter le remplacement du réseau entier et d'allonger sa durée de vie. L’inspection par caméra thermique est une technique très efficace et économique utilisée par les professionnels pour diagnostiquer, détecter et réparer les fuites d'eau invisibles et inaccessibles. Ces fuites d’eau sont souvent à l’origine des dommages coûteux dans les appartements et les maisons individuelles. Les professionnels spécialisés de chez Serv’eau maîtrisent parfaitement cette technique et savent s’adapter à chaque ouvrage. Lorsque la caméra est introduite dans une canalisation, elle enregistre les rayonnements de type infrarouge émis par les variations de température afin de détecter l’origine des fuites d’eau, même les plus minuscules et inaccessibles.

Thermographie
Thermographie
Camera thermographique
Caméra thermographique

Foire aux questions:

Cet outil est adapté pour les réseaux de distribution d'eau potable et/ou d'eau chaude ainsi que d'évacuation des eaux usées, si bien qu'ils soient encastrés dans les murs ou enterrés dans les sols et, qu'ils se trouvent sur des sites privés (habitations individuelles et collectives, industries, …) ou publics (rues, avenues, parcs, …).

L'inspection thermographique sur canalisation d'eau est une intervention simple qui consiste à surveiller, à étudier et à mesurer image par image, au niveau du sol ou d'un autre support, les valeurs de températures à l'intérieur du réseau.

Avec la méthode de tâtonnements même un professionnel expérimenté chargé de la réparation de l’origine d’un dégât d’eau ne pourra pas se passer de la destruction parfois inutile d’un mur ou d’un plafond. Aujourd’hui, la méthode d’inspection par caméra thermique permet d’accéder de façon précise et rapide à la source d’une fuite d'eau, sans réaliser de travaux, ni détruire les murs ou le sol et ainsi de réduire de manière importante les frais de reconstruction.

La thermographie ne permet pas de mesure de profondeur dans le sol.

Cette technique permet de réduire la durée de réparation et les désagréments causés par les diagnostics destructifs. La vérification du travail est accélérée. Ce qui permet de finaliser la recherche de fuites dans un délai raisonnable et d'engager plus rapidement et surement la procédure d’indemnisation auprès de la compagnie d’assurance. Parce que l’inspection par caméra thermique est rapide, efficace et non destructive elle est aussi économique.

Contact

SARL SERV'EAU
271 Rue Principale
01390 Mionnay
04.72.26.53.80
04.72.26.57.21
Nous contacter

Demande en ligne
logo

logoWebsite

© 2021