Notre compétence au service de l'eau


Gaz traceur

Une fuite d'eau peut devenir très vite un véritable poids. Il existe une solution pour éradiquer ce souci : la recherche de fuite d'eau au gaz traceur (un mélange d’azote et d’hydrogène). Ce procédé permet de localiser la plupart des fuites sur les réseaux enterrés et même les micro-fuites. Cette recherche de fuite d'eau est aussi appelée "recherche non destructive sur canalisations enterrées". Cela consiste à introduire un gaz dans la canalisation puis à détecter ses résurgences au niveau du sol avec notre détecteur de gaz.

Gaz traçeur
Gaz traçeur

Quand est utilisé le gaz traceur ?

Que ce soit sur les toitures, les terrasses, ou les différents réseaux extérieurs et intérieurs comme la canalisation, enterrée ou apparente, la recherche de fuite d'eau au gaz traceur est une solution radicale pour prévenir ce fléau qui peut nous coûter cher. Ce moyen permet en effet de déceler les fuites en profondeur.

Dans le cas où les méthodes acoustiques atteignent leurs limites (manque de points d’écoutes, réseaux non-conducteurs, fuite noyée…) ou il existe un mélange de matériaux dont les longueurs ne sont pas connues, la recherche de fuite au gaz traceur reste souvent la dernière solution.

Fonctionnement :

Pour que l’opération se déroule dans les meilleures conditions la canalisation devra être au préalable, isolée à l’aide de plaques pleines ou de vannes étanches et disposer d’un point d’injection muni d’un raccord type « tête de chat ». Si la canalisation se situe sous une couche de sol imperméable, le sol devra préalablement être percé (diam.15 mm) environ tous les 2 mètres de façon à atteindre la couche perméable et de faciliter la résurgence de gaz. Cette opération n’est pas forcement nécessaire dans le cadre d’un terrain perméable (terre naturelle, etc…). Elle est sollicitée là où l’ultrason échoue c’est-à-dire en absence de propagation de bruit et en présence d’une faible pression d’eau.

Le principe est simple, on introduit un mélange d’azote et d’hydrogène, plus léger que l’air, qui passe aisément à travers la terre, le béton et les jonctions et qui sort par l’orifice de la fuite. Le gaz utilisé est injecté sous pression dans une canalisation vidangée. Il est incolore, inodore, non toxique et ne présente donc aucun danger pour la santé.

Le gaz est dans un premier temps injecté dans l’installation sanitaire, chauffage, dans l’évacuation (etc…) vidée de toute son eau. Il circule alors dans la conduite jusqu’à ce qu’il rencontre une fuite. A ce moment-là, il s’infiltre dans la fuite et remonte à 90 degrés jusqu’à la surface où il est repéré par un détecteur. A partir de cet instant, nous sommes capables de déterminer, à quelques centimètres près, le point de fuite. En effet, une fois le gaz en pression dans la canalisation, nous effectuons un passage à l’aplomb de celle-ci afin de détecter la ou les résurgence(s), à l’aide d’une sonde d’une haute précision qui achève la recherche en repérant la source exacte de la fuite. Les particules d’hydrogènes sont détectées et la fuite est localisée précisément en fonction de la concentration d’hydrogène dans la zone de résurgence, à partir d’une particule par million.

La technique de la recherche de fuite d'eau au gaz traceur RH6 offre plusieurs avantages car, tout d’abord, il ne présente aucune influence sur la caractéristique des matériaux ou sur sa forme et son diamètre. Ensuite, il est excellent pour les conduites métalliques n'ayant pas de points d'accès et sur tout ce qui est PVC présentant une résonance moindre. Son utilisation est surtout conseillée pour toute canalisation en PVC, enterrée ou sous dalle car ce matériau permet une connexion acoustique très rentable.

Si par exemple les canalisations présentent plusieurs fuites, cela n'induit aucun problème. Cette technique permet de desceller en une fois toutes fuites existantes, évitant ainsi de procéder à des petites réparations répétitives. Le procédé de la recherche de fuite d'eau au gaz traceur est capable de détecter précisément n'importe quels écoulements, mêmes les micros fuites et dans les conduits de très petits diamètres. Il permet aussi de réaliser un test d'étanchéité en bonne et due forme du réseau et ainsi de s’assurer du bon fonctionnement d’une canalisation.

Cette méthode permet également de trouver les fuites susceptibles se trouver sur les réseaux d'eau potable. L'utilisation de la recherche de fuite par injection devient aussi primordiale en cas d'investigation pour les fuites en profondeur comme les terrasses végétalisées hyper profonde par exemple. Pour ce faire, le tracé de la canalisation doit être connu, ou effectué avant l'intervention. La recherche de fuite par gaz traceur est le moyen le plus efficace pour une détection de précision mais est aussi plus contraignante à mettre en œuvre et nécessite des conditions météorologiques optimales. Le gaz utilisé est soluble dans l’eau et extrêmement volatile, le sol ne doit donc pas être humide ou gorgé d'eau et il ne doit pas y avoir de vent violent.

Gaz traçeur
Gaz traçeur
Gaz traçeur
Gaz traçeur

Foire aux questions:

La recherche de fuite d'eau au gaz traceur est une solution applicable pour les toitures, les terrasses, ou les différents réseaux extérieurs et intérieurs comme les canalisations, enterrées ou apparentes. Ce moyen permet en effet de déceler les fuites en profondeur.

Pour que l’opération se déroule dans les meilleures conditions la canalisation devra être au préalable isolée à l’aide de plaques pleines, ou de vannes étanches et disposer d’un point d’injection muni d’un raccord type « tête de chat ». Si la canalisation se situe sous une couche de sol imperméable, le sol devra préalablement être percé (diam.15 mm) environ tous les 2 mètres de façon à atteindre la couche perméable et de faciliter la résurgence de gaz. Cette opération n’est pas forcement nécessaire dans le cadre d’un terrain perméable (terre naturelle, etc…).

Le principe est simple, on introduit un mélange d’azote et d’hydrogène, plus léger que l’air, qui passe aisément à travers la terre, le béton et les jonctions et qui sort par l’orifice de la fuite. Le gaz utilisé est injecté sous pression dans une canalisation vidangée.

Le gaz injecté est un mélange d’azote et d’hydrogène, il est incolore, inodore, non toxique et ne présente donc aucun danger pour la santé.

La recherche de fuite par gaz traceur est le moyen le plus efficace pour une détection de précision mais est aussi plus contraignante à mettre en œuvre et nécessite des conditions météorologiques optimales. Le gaz utilisé est soluble dans l’eau et extrêmement volatile, le sol ne doit donc pas être humide ou gorgé d'eau et il ne doit pas y avoir de vent violent.

Contact

SARL SERV'EAU
271 Rue Principale
01390 Mionnay
04.72.26.53.80
04.72.26.57.21
Nous contacter

Demande en ligne
logo

logoWebsite

© 2021