Notre compétence au service de l'eau


Test d' étanchéité

Un test d’étanchéité est la mise sous épreuve de la canalisation généralement neuve. L’essai peut être réalisé à l’air, à l’eau ; la méthodologie à mettre en œuvre est définie dans le cahier des charges concernant la réception des travaux neufs. Un essai d’étanchéité peut également être effectué sur des réseaux en service, lors d’expertises. L’épreuve va permettre de tester la tenue en pression du réseau pendant une durée définie ; et de mettre en avant les éventuels défauts et parfois de quantifier le débit de fuite recherché.

L’épreuve peut être effectuée sur tous les types de canalisations : réseaux d’adduction d’eau potable, irrigation, arrosage, réseaux de chauffage, réseaux unitaires, eaux pluviales, eaux usées, refoulements de piscines etc…

Nous réalisons également des tests d’étanchéité à la fumée dans les réseaux d’assainissement et pluviaux. Les tests par fumigation sont également utilisés pour observer et analyser les mouvements d’air dans une pièce. En effet, des nuisances et des problèmes d’odeurs sont parfois engendrés par des fuites impossibles à détecter et à localiser autrement qu’en ayant recours au test à la fumée. Pour faciliter les recherches de raccordements non-conformes et d’autres anomalies ou fuites qui peuvent survenir dans les installations publiques comme dans celles des particuliers, l’utilisation d’un générateur de fumée est souvent la solution la plus efficace et la plus rentable.

Test d' étancheite gravitaire
Test d' étanchéité gravitaire
Test d' étancheite sous pression
Test d' étanchéilté sous pression

Dans quel cas réaliser un test d’étanchéité ?

A la réception de chantier, ou en expertise, le maître d’œuvre peut être tenu de fournir une attestation d’étanchéité des réseaux nouvellement posés, avant de les raccorder à la partie existante.

Une entreprise, un industriel, une commune, un particulier, peuvent aussi avoir recours à la réalisation de tels tests dans le cadre d’expertises, suites à des dégâts, à la suspicion de dysfonctionnements d’un des nombreux réseaux qui desservent un bâtiment.

Les services de mairie et les collectivités cherchent constamment à améliorer le fonctionnement de leurs réseaux d’assainissement avec pour objectif de diminuer leur impact sur l’environnement, leur coût de gestion et les nuisances qu’ils génèrent pour les usagers. En particulier, la recherche des raccordements d’eau parasite et d’eau pluviale sur les canalisations d’eau usée est un point important pour éviter les risques de pollution et les perturbations du fonctionnement des stations d’épuration. Les tests à la fumée se font sur réseaux assainissement ou pluviaux et sont particulièrement recommandés et efficace pour traiter les problèmes suivants :

  • Erreurs de raccordement des réseaux publics et privés
  • Recherche d’odeurs
  • Contrôles de branchements pour les travaux neufs

Les tests à la fumée ou au fumigène sont donc utilisés pour déceler les défauts au niveau des raccordements des réseaux. Cette technique est particulièrement efficace dans le cas de problèmes d’odeurs non localisables avec d’autres méthodes ou pour tester des réseaux derrière des coffrages.

Les eaux usées et pluviales circulent dans des canalisations distinctes afin d’être traitées de façon spécifique. Cependant, certaines canalisations peuvent se révéler défectueuses. Par exemple, des travaux de modernisation peuvent nuire au réseau. Ces différentes anomalies entrainent alors des fuites sur le réseau d’assainissement et perturbent le travail des stations d’épurations. Afin de conserver les installations conformes, il faut pouvoir détecter ces problèmes rapidement. Si aucun test d’étanchéité des canalisations n’est fait, cela peut entraîner une pollution du milieu naturel et un engorgement des stations d’épurations. En effet, certains raccordements ne sont pas dirigés vers le bon réseau d’assainissement. Volontairement ou par erreur, par exemple suite à des modifications des réseaux d’assainissement, des raccordements non-conformes d’eaux pluviales ou parasites sont effectués sur les canalisations d’eau usées. Les conséquences de ces erreurs de raccordement peuvent être graves et provoquer :

  • Une pollution dans le cas du rejet d’eaux usées sans traitement
  • Un déséquilibre du fonctionnement des stations d’épuration suite à l’augmentation du débit et à une dilution de la pollution des eaux à traiter

Comment ça marche ?

La réalisation d’un test d’étanchéité de canalisation se déroule selon un protocole établi par une norme, qui diffère selon que l’on réalise un test à l’eau ou à l’air, sur une canalisation sous pression ou en écoulement gravitaire.

Dans un premier temps, la canalisation à tester est isolée à l’aide de moyens d’obturation de part et d’autre. Ensuite, le tronçon va être porté à la pression de test, et l’on va observer, selon un temps donné, la perte de pression. Différentes normes selon la nature des réseaux et leurs utilisations, réglementent la réalisation des tests et l’interprétation des résultats obtenus.

Le principe du test à la fumée est simple : il consiste à injecter une fumée dans les canalisations à l’aide d’un générateur de fumée et d’une turbine, puis d’effectuer un contrôle visuel pour localiser les fuites aux endroits où la fumée ressort. L’utilisation d’un générateur de fumée pour tester l’étanchéité des canalisations et la réalisation d’un test à la fumée est simple et rapide. En effet, on injecte une fumée blanche totalement inoffensive (paraffine alimentaire) dans les conduits par un regard de visite. Toutes les non-conformités de raccordement, les fuites et les zones endommagées sont rapidement et facilement révélées par la fumée blanche qui ressort à l’endroit de l’anomalie. La fumée ressort ainsi dans tous les interstices et endroits possibles pour mettre en évidence l’ensemble des points critiques. Elle permet de cibler les erreurs de raccordements, localiser les points de fuites d’air et donc potentiellement d’odeurs. Ce test est sans danger pour la santé, la fumée est non odorante, non toxique et se dissipe très rapidement.

Dans le cas de réception de travaux neufs ou de diagnostic des réseaux d’assainissement privés et publics, nous pouvons procéder à un contrôle des raccordements existants. Celui-ci sera réalisé par l’injection de fumée dans le réseau d’assainissement Eaux Usées ou Eaux pluviales afin de localiser les éventuels mélanges d’eaux usées avec les eaux pluviales, cibler les erreurs et localiser des raccordements inappropriés. Si nécessaire, une inspection vidéo sera réalisée afin de déterminer l’origine et la localisation précise des malfaçons.

Un test d’étanchéité des canalisations pratiqué à l’aide d’un générateur de fumée met en lumière :

  • Des erreurs de raccordements
  • Des fuites d’air et d’odeurs dans les canalisations
  • Des éventuels mélanges d’eaux usées avec les eaux pluviales pour pallier les risques de pollution des eaux
  • Des raccordements inappropriés

Le test d’étanchéité des canalisations est rapidement devenu incontournable dans la gestion des réseaux souterrains et les conduits d’aération.

Le générateur de fumée peut aussi être utilisé en préventif, en testant une nouvelle installation au moment de la réception de travaux neufs. Il est alors possible de contrôler les nouveaux raccordements et de s’assurer de leur conformité avant leur mise en service. La fumée utilisée est sans risque pour la santé et se dissipe très rapidement. Ces opérations de détection d’anomalies de raccordement et de fuites peuvent être réalisées facilement pour une installation privée ou lors d’une campagne de détection menée par une municipalité sur son réseau. Nous utilisons également la fumée, dans le cadre d’expertises à l’intérieur d’espaces clos pour observer les mouvements d’air et notamment pour vérifier la cohérence et l’efficacité des systèmes de ventilation, d’aération ou d’aspiration de la ou des pièces.

Nos intervenants sont autonomes et un rapport est fourni au client après chaque intervention.

photo Serveau
Serv'eau

Foire aux questions:

  • Test à l’air
  • Test à l’eau
  • Test à la fumée
  • Mise à disposition d’obturateurs

L’épreuve peut être effectuée sur tous les types de canalisations : réseaux d’adduction d’eau potable, irrigation, arrosage, réseaux de chauffage, réseaux unitaires, eaux pluviales, eaux usées, refoulements de piscines etc…

  • A la réception de chantier, ou en expertise, le maître d’œuvre peut être tenu de fournir une attestation d’étanchéité des réseaux posés.
  • Une entreprise, un industriel, une commune, un particulier, peuvent aussi avoir recours à la réalisation de tests dans le cadre d’expertises, suites à des dégâts, à la suspicion de dysfonctionnements d’un réseau.
  • Les tests à la fumée se font sur réseaux assainissement ou pluviaux pour déceler des dysfonctionnements, l’origine de mauvaises odeurs, des raccordements non-conformes.

La réalisation d’un test d’étanchéité de canalisation se déroule selon un protocole établi par une norme, qui diffère selon que l’on réalise un test à l’eau ou à l’air, sur une canalisation sous pression ou en écoulement gravitaire.

Dans un premier temps, la canalisation à tester est isolée à l’aide de moyens d’obturation de part et d’autre. Ensuite, le tronçon va être porté à la pression de test, et l’on va observer, selon un temps donné, la perte de pression.

Différentes normes selon la nature des réseaux et leurs utilisations, réglementent la réalisation des tests et l’interprétation des résultats obtenus.

Contact

SARL SERV'EAU
271 Rue Principale
01390 Mionnay
04.72.26.53.80
04.72.26.57.21
Nous contacter

Demande en ligne
logo

logoWebsite

© 2021